BLOGGINGBUSINESSENTREPRENDRE AU FEMININ

Être Blogueuse professionnelle, c’est quoi ?

3 minutes de lecture

Vous n’avez pas de salaire fixe

Quand on est salarié, on est en droit d’attendre à chaque fin du mois un revenu fixe. Mais choisir le métier de blogueuse vous engage à n’avoir ni salaire et n’avoir même pas la garantie d’être payé à temps. Quand on est blogueuse professionnelle, on est d’abord freelance, c’est en fonction de ses revenus qu’on tient le coup. Ses fameux revenus proviennent de nombreuses sources comme la publicité sur votre site, ou de l’affiliation ou encore des articles sponsorisés. Malheureusement, le paiement n’est pas automatique, il faut souvent attendre presque ou plus de 45 jours pour être satisfaite. Donc, ne comptez pas trop sur ces fonds. Mais si le produit que vous vendez est le vôtre, alors c’est nettement plus intéressant. Vous avez une boutique en ligne, et dès que vous vendez, vos sous vous sont envoyés directement et automatiquement. Les autres options à savoir les collaborations pour vous faire de l’argent en tant que blogueuse professionnelle sont bien trop aléatoires et vous y fier ne vous met pas en sécurité.

Vous serez constamment sous pression

Chaque boulot quel qu’il soit, comporte sa part de pression. Être blogueuse ne déroge pas à la règle. Mais là encore, il existe bien de spécificités. Entre la nécessité d’être toujours au top dans sa créativité et celle de donner chaque mois l’envie à ses lecteurs de toujours vous suivre pour vous lire, vous avez fort à faire. Mais n’oublions pas la pression que produit le besoin ou plutôt l’obligation de créer que de la qualité sur votre blog. Vos articles, images, vidéos et autres se doivent de garder une ligne de qualité. Pour finir, il n’est pas facile de supporter les demandes quasi pressantes de vos collaborateurs quant aux tests sur leurs produits. Encore plus si lesdits produits ont été envoyés peu de jours auparavant. Les propriétaires ont alors la fâcheuse manie d’envoyer du courriel pas très courtois. En ces moments-là, le self-control et votre professionnalisme sont vos seuls sauveurs.

Votre motivation ne doit pas faiblir

Quand on est en freelance, l’autodiscipline est le seul moyen de se maintenir sur la ligne de réussite. Quand se lever et quand se coucher, quand manger et quand lâcher prise. L’auto-entrepreneuriat a des exigences que peu de personnes arrivent à suivre. Il vaut mieux si on veut s’en sortir, faire preuve d’organisation et de motivation.

Beaucoup ne comprendront pas ce que vous faites

Comme être chanteur, vous exercez un métier. Pour beaucoup, être blogueuse n’est pas un métier. Malgré toutes les avancées de ce millénaire, il arrive qu’on doive passer des heures à expliquer pourquoi et comment on est blogueuse. La partie la plus dure c’est de faire face aux réactions et de leur expliquer comment on gagne de l’argent.

Sachez vous affirmer

Avoir une ligne de travail stricte n’est pas une forme de prétention, mais plutôt du respect envers soi-même. Beaucoup viendront vous proposer de faire leur publicité à moindre coût ou alors de parler de sujet dont vous ne vous occupez pas d’habitude. Sachez dire non. Tout accepter ne vous fera pas forcément vite grandir dans votre domaine. Il en va de votre crédibilité et surtout pour vos lecteurs. Lire tout et n’importe quoi sur un blog ne donne pas forcément envie de s’abonner ou de continuer à s’intéresser à votre blog. Même pour de l’argent, sachez imposer vos conditions de travail. S’il y a matière à discuter et que le demandeur est enclin à s’ouvrir alors pas de problème. Dans le cas contraire, n’hésitez pas et laissez-le s’en aller. Cela participera aussi à votre réputation.

Protégez-vous des critiques non constructives

Tout travail qu’on présente à un public sera sujet à des critiques. Il en sera de même pour votre blog. Malheureusement, vous n’aurez pas que des critiques positives, beaucoup chercheront à vous démolir et d’autres juste à vous mettre en rogne. Après le coup de cafard, remettez-vous en selle. Quand on a une carapace contre le genre de propos non constructif, on apprend à aller au-dessus de tout cela. Une seule personne peut vous pousser à détruire de vous-même tout votre travail patient et acharné rien qu’avec ses paroles. Bien entendu si vous laissez vos sentiments prendre le dessus. Ce genre de personne ne manque pas et on en rencontre toujours quelques-uns sur son chemin.

Adaptez-vous à tout.

Le métier que vous avez choisi demande un caractère flexible, de la vigilance, et de la créativité. Il faut surtout apprendre à s’adapter aux situations à tirer parti de l’actualité et des nouveautés sur tous les réseaux sociaux. L’information est la base du métier de blogueuse professionnelle. Plus vous accumulez de l’expérience et plus, vous engrangez des connaissances. Sortez des sentiers battus, et vous découvrirez des mines d’or.

Êtes-vous blogueuse professionnelle ? Souhaitez-vous le devenir ?

Articles Similaires
BLOGGINGBUSINESSENTREPRENDRE AU FEMININ

Dropshippeuse : Réussir son dropshipping en Afrique

6 minutes de lecture
Dropshippeuse : Réussir son dropshipping en Afrique Créer un ebook, faire du webmarketing, créer des formations ou des tutoriels à vendre sur internet…
BLOGGINGBUSINESS

Comment rester motivée quand on est auto entrepreneure ?

2 minutes de lecture
BLOGGINGENFANT, LE COIN DES MAMANS

Réseaux sociaux : Apprenez à vos enfants à bien les utiliser

4 minutes de lecture
Votre ado est complètement accro aux réseaux sociaux ? Vous êtes inquiets des dérives et des dangers potentiels sur ces réseaux ?…
Prête à voir ce qu'on peut faire ensemble !

Créatrice de contenus lifestyle devenue coach, je partage mieux que des articles. Bénéficier d'un accompagnement sur mesure et intégrer un réseau de femmes bienveillantes expérimentées dans l'entrepreneuriat. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *