0
Les secrets de mon savoureux tiéboudiène
LES ATELIERS DE MIMIASTOU

Les secrets de mon délicieux théboudiène

Le Sénégal est connu dans toute l’Afrique pour sa gastronomie et notamment pour son « Théboudiène«  ou riz au poisson.

Le thiéboudiène ou tiep bou dien, est le plat national du Sénégal. À base de riz, de tomate et de poisson, la recette du thiéboudiène varie selon les goûts, les régions et les habitudes de chaque famille. Il peut se décliner à la viande, mais surtout au poulet, le « tiep bou guinar ». On le retrouve également sous le nom de « riz gras » dans différents pays du continent.

Ici je vous livre les secrets de mon délicieux théboudiène !

Nb de personnes : 8 – Temps de cuisson : 3h00 

Ingrédients 

  • 1,5 kilo de thiof ou mérou

  • 1 petit poisson
  • 50 g de poisson séché

  • 1,5kg de riz cassé 1 fois ou 2 fois

  • 1/2g d’huile d’arachide

  • 125 g de concentré de tomate

  • 50g de yét (mollusque)

  • 50 g de guedjé beurre (poisson séché)

  • 10g de feuille d’oseille fraîche

  • 3 piments oiseau
  • poivre

  • sel

Les secrets de mon délicieux tiéboudiène

 Légumes : 

  • 1 manioc

  • 4 carottes

  • 2 patates douces

  • 6 gombos

  • 4 gousses d’ ail

  • 4 petits navets

  • 1/4 de chou blanc

  • 2 oignons

  • 2 aubergines (rondes)

  • 1 botte de persil frais

  • 2 feuilles de menthes fraîche
  • 1 petit piment vert

  • 2 piments antillais

  • 2 tomates

  • Les secrets de mon délicieux tiéboudiène

Préparation 

Étape 1

Éplucher tous les légumes sauf les aubergines. Vider nettoyer le poisson. Laver, coupez le persil, réservez, hachez ensemble 1 oignon, la moitié d’un piment vert pour plus de goût, 3 piments oiseau, 3 gousses d’ail, sel. Dans un bol mélanger la tomate concentré et les 2 tomates.

Étape 2

Préparer la farce du poisson en mixant à l’aide d’un pilon ou d’une hacheuse, le persil, feuilles de menthe, 4 gousses d’ail, 1 piment vert et peu de sel pour obtenir une farce verte appelé « rof «  en wolof. A l’aide d’un couteau ou avec le doigt, pratiquer de profondes incisions dans la chair du poisson, préalablement vidés et lavé. Introduisez la farce dans les incisions et remplissez de ce mélange.

Étape 3

Dans une casserole, faites chauffez l’huile, faites revenir les poissons 3mn des deux côtés (je dis bien rissoler pas frire), retirez et réservez. Cette technique est optionnel car on peut ajouter les poissons directement afin de garder tous les nutriments du et donner plus de goût à votre bouillon. Dans la même casserole, mettez le restant des oignons hachés, l’ail haché, le yét (mollusque) et du sel, mélangez, ajoutez le concentré de tomate et les tomates cerises puis laissez rissoler 30 mn,

Le rissolé ou «  rossi « » c’est la partie la plus importante de la préparation de votre tiéboudiène. Voici mon petit secret pour obtenir un goût savoureux et une jolie couleur de mon théboudiène, il faut commencer par baissez le feu et à l’aide d’une spatule, remuer régulièrement votre mélange de tomate, laisser rissolé en y rajoutant un 1/2 verre d’eau toutes les 5 voire 10 minutes, ceci pendant au moins 30 minutes.

Ajouter ensuite de l’eau jusqu’au 3/4 de la casserole.

Étape 4

Portez à ébullition puis ajoutez tous les légumes, n’oubliez pas d’enlever le chapeau des deux aubergines et les fendre au milieu pour obtenir 4, la botte de feuilles d’oseille. Couvrez d’eau, salez.

Étape 5

Portez à ébullition, baissez le feu, laissez mijotez pendant une bonne demi-heure. Pour terminer sa cuisson, ajoutez les poissons, les poissons séchés, le piment antillais, que vous veillerez à ne pas crever car ça pique. Baissez le feu et laissez mijotez encore 15 minutes.

Étape 6

Quand tout est cuit, retirer, les ingrédients du bouillon ainsi que tous les légumes et poissons. Avant de plonger le riz, n’oubliez pas de retirez les piments et les gombos, la botte de feuille d’oseille, réserver pour la décoration.

Étape 7

Pendant ce temps, lavez votre riz (bien le frotter pour retirer l’amidon). Faites le blanchir, à la vapeur soit au couscoussier (comme pour le mien), soit au micro-onde.

Pour l’assaisonnement ou « nokoss« :

Mixer 1 oignon, 1 piment vert et 1 poivron puis ajouter dans votre bouillon et laisser mijoter 1 heure avant de verser le riz.

Étape 8

Versez le riz puis mélangez. Couvrez, si possible avec du papier aluminium pour une meilleure cuisson, et laisser cuire à feu doux. A mi-cuisson, retournez le riz délicatement. Le riz cuit environ une demie heure.

Étape 9

Servez votre délicieux tiéboudiène cuit dans un plat, décorez de morceaux de poisson, les légumes, les piments, les gombos sans oublier la petite sauce aux tamarins et 2 rondelles de citron. Et voilà, vous n’avez plus qu’à servir sur un grand plat, le riz d’abord, le poisson au centre du plat et les légumes autour.

Les secrets de mon savoureux tiéboudiène

Conseils : En fonction des qualités de riz, il faut plus ou moins de bouillon et la meilleure des cuisinières peut encore se faire avoir, mais dites-vous que lorsque vous plongez le riz, le bouillon doit dépasser au moins la moitié d’une phalange le niveau du riz. J’utilise du riz cassé 2 fois et pour du basmati, c’est au moins une phalange. Pour plus de saveur, n’hésitez à ajouter quelques gouttes d’arôme Maggi.

Temps de cuisson : 3h00

Pour ma part, je mets 3h00 à préparer. Eh oui ! le secret de mon délicieux tiéboudiène c’est, ma délicatesse, ma patience ainsi que ma grande passion pour la cuisine !

Et vous ? C’est quoi les secrets de votre délicieux théboudiène ?

Aucun commentaire

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    %d blogueurs aiment cette page :