BLOGGINGENFANT, LE COIN DES MAMANS

Réseaux sociaux : Apprenez à vos enfants à bien les utiliser

4 minutes de lecture

Votre ado est complètement accro aux réseaux sociaux ? Vous êtes inquiets des dérives et des dangers potentiels sur ces réseaux ? Quelques règles simples existent. Et bien évidemment la supervision des parents est essentielle pour aider l’ado à mieux cerner les enjeux du monde virtuel ! Réseaux sociaux : Apprenez à vos enfants à bien les utiliser.

L’adolescence, une période difficile

Entre cyber harcèlement, insulte et humiliation, les ados ne sont pas plus à l’abri des dangers des réseaux sociaux que les enfants sur internet. Si les plus fragiles d’entre eux peuvent tomber dans le filet de pédophiles, ce sont aussi leurs camarades de classe et autres copains qui sont à surveiller.

Certains jeunes en quête de reconnaissance de leurs amis seront même tentés de se mettre dans des situations dangereuses avec de l’alcool ou de la drogue. Les jeunes à l’écart des autres, ceux qui ne sont pas invités, qui ne reçoivent pas les photos peuvent se sentir encore plus exclus.

L’adolescence est le temps où se construit notre confiance en soi et où se consolide notre individualité. Une confiance et une personnalité que l’on cherche d’abord dans le regard approbateur de son entourage.

Article lié : Article lié : Comment développer sa confiance en soi ?

Réseaux sociaux : À quel âge ?

La plupart des réseaux sont interdits aux moins de 13 ans. Bon nombre de jeunes remplissent néanmoins leur profil avec de fausses dates de naissance… Ne l’acceptez pas et surveillez votre enfant. En cas de problème, si vous sollicitez les réseaux sociaux (par exemple pour la suppression de données), il vous sera demandé une carte d’identité pour prouver que vous êtes propriétaire du compte.

Réseaux sociaux : Ne pas tout diffuser 

Avant de le laisser seul devant son écran, première étape : C’est normalement le cas par défaut pour les mineurs, mais vérifiez que le compte est verrouillé et que les messages sont à destination d’un cercle d’amis privé.

Expliquez ensuite à l’adolescent les règles de diffusion de l’information. Il n’est pas évident pour lui que les bases de la communication s’appliquent aussi sur internet : on ne se moque pas, on respecte l’autre, etc.

Insistez aussi sur la discrétion. Une photo de soi, même anodine, peut être mal utilisée. Bien sûr, pas d’envoi d’images dénudées…

Réseaux sociaux : Conseils de sécurité

Outils puissants, les réseaux sociaux peuvent être capables du pire comme du meilleur. Soyez clair et démontrez à votre ado qu’il existe des dangers. Précisez-lui que dès que quelque chose le gêne, lui semble bizarre (une demande d’adresse, de photo…), il doit vous prévenir.

Il faut apprendre à décrypter les messages reçus et à ne pas s’adresser aux inconnus. La personne qui t’écrit est-elle vraiment ce qu’elle prétend ? Vous pouvez demander à votre enfant de vérifier, lorsqu’il reçoit une demande de contact, qu’il s’agit bien de son ami en lui envoyant un mail ou en passant un coup de fil.

Pendant une période de rodage, vérifiez à qui il s’adresse et de quelle manière.

Il vous revient également de lui transmettre les règles de base concernant la sécurité technique. L’adolescent doit bien choisir son mot de passe, avec un système de codification personnel. Ne pas en utiliser un seul pour tous ses comptes et le changer tous les trois mois environ.                                                                                                                

Réseaux sociaux : Apprenez à vos enfants à bien les utiliser et Pensez modération !

Dès le début, confiez au jeune internaute des règles de fonctionnement pour ne pas qu’il se trouve dépassé par l’utilisation des réseaux sociaux. A vous de définir les plages horaires de connexions pour une utilisation modérée. Notamment pas à table en famille, pas après une certaine heure le soir… Si besoin, des logiciels de contrôle parental permettent de définir des plages horaires.

Vous pouvez fixer une durée d’utilisation. Vous pouvez partir pour un premier début environ 30 minutes par jour au début, 1 heure répartie sur la journée pour les plus grands. C’est variable. Plutôt qu’évaluer le temps, évaluez la capacité de liberté de l’adolescent par rapport aux écrans. Fait-il une crise si on lui enlève son smartphone pendant une demi-heure? Si c’est le cas, réagissez rapidement.

Dans cette difficile recherche du bon dosage, votre rôle est essentiel. D’abord, en respectant vous aussi les règles que vous imposez. N’utilisez pas non plus votre téléphone à table si vous l’interdisez à votre adolescent. Puis, lorsque le temps passé sur les réseaux sociaux est dépassé, inventez une vie sans smartphone et proposez-lui des occupations.

Exigez qu’il conserve d’autres activités, condition pour pouvoir continuer à surfer sur les réseaux sociaux.

En tant que maman digitale, je considère que, si on ne fixe pas des limites à nos enfants sur leur utilisation des médias sociaux, oui, cela peut avoir un effet négatif dans leur épanouissement (isolement, santé mentale, ect.). Malgré cela, nous sommes dans un monde qui devient de plus en plus connecté, donc nous devons les accompagner afin qu’ils appréhendent mieux le numérique.

Les réseaux sociaux nuisent-ils aux enfants et aux ados?

Comment apprenez-vous à vos enfants à bien les utiliser?

Article lié : Divorce : comment protéger vos enfants?

 

Articles Similaires
BLOGGINGBUSINESSENTREPRENDRE AU FEMININ

Dropshippeuse : Réussir son dropshipping en Afrique

6 minutes de lecture
Dropshippeuse : Réussir son dropshipping en Afrique Créer un ebook, faire du webmarketing, créer des formations ou des tutoriels à vendre sur internet…
BLOGGINGBUSINESS

Comment rester motivée quand on est auto entrepreneure ?

2 minutes de lecture
BLOGGINGENTREPRENDRE AU FEMININ

Comment renforcer sa confiance en soi quand on entreprend ?

3 minutes de lecture
Qui ne s’est jamais senti mal à l’aise face à une situation donnée, le plus souvent sans oser le dire et dont…
Prête à voir ce qu'on peut faire ensemble !

Créatrice de contenus lifestyle devenue coach, je partage mieux que des articles. Bénéficier d'un accompagnement sur mesure et intégrer un réseau de femmes bienveillantes expérimentées dans l'entrepreneuriat. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *