0
Voyage à l'île de Gorée au Sénégal https://bobelsblog.com
VOYAGE

Voyage à l’île de Gorée au Sénégal

Lorsque l’on a décidé de visiter le Sénégal, l’île de Gorée, au large de Dakar, est une destination incontournable. Ce voyage à l’île de Gorée au Sénégal, en effet, elle possède une histoire douloureuse, qui en a fait le symbole et le mémorial de la traite négrière, la maison des esclaves restant le témoignage vivant des atroces conditions de rétention des esclaves en partance. Gorée est, depuis 1978, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

voyage à l'île de gorée https://bobelsblog.com

Malgré son intolérable passé, elle est à présent un lieu paisible d’où les voitures sont absentes et l’on s’y promènera avec plaisir.

Se rendre à l’île de Gorée

Pour vous y rendre à la descente de votre avion, sachez qu’il y a plus d’une cinquantaine de kilomètres à parcourir depuis l’aéroport Blaise Diagne (communément appelé « AIBD ») jusqu’au quartier de Dakar-Plateau.

C’est là que se trouve l’embarcadère pour prendre la chaloupe à destination de l’île. Il existe des bus, des taxis et même des navettes pour aller jusqu’au centre-ville, que vous rejoindrez donc sans problèmes. Vous pourrez rallier le port de la même façon, si vous êtes déjà installé dans un hôtel à Dakar.

Avant d’embarquer, pourquoi ne pas vous lever plus tôt, afin de pouvoir faire un détour par les marchés de Dakar dont certains sont tout près ? Ou alors, terminez la journée en vous y promenant et faites le plein de souvenirs !

Sandaga

Ce marché, historiquement situé dans un bâtiment datant de 1935, s’est déplacé dans la rue depuis août 2019, les autorités ayant décidé de le fermer pour une rénovation bien nécessaire.

Vous serez émerveillé par les multiples couleurs, tissus et autres marchandises que vous pourrez négocier. À Sandaga, on trouve absolument de tout, ou presque. Et c’est ici que vous sentirez battre le cœur de Dakar. Ne soyez pas effarouché par l’insistance des marchands, restez poli et ils le resteront aussi !

marché sandaga https://bobelsblog.com

Kermel

Autre marché historique, le marché Kermel. Le bâtiment à lui seul vaut le détour, pour sa jolie architecture. Datant de 1910, il a été rénové en 1997 après un important incendie. Vous serez enchanté par les étals de produits frais, légumes et poissons.

Les vendeuses ambulantes de fleurs vous raviront. Et l’espace artisanal vous émerveillera. Vous découvrirez toute la beauté des œuvres locales et pourrez trouver des souvenirs authentiques à ramener.

Ensuite, rendez-vous à l’embarcadère et prenez la chaloupe en direction de l’île de Gorée. Il y a des navettes pratiquement toutes les heures de 6 h 15 jusqu’à minuit passé et il ne vous en coûtera que quelques euros. La traversée dure une vingtaine de minutes.

Que faire à Gorée ?

Une journée entière est un minimum pour vraiment découvrir les lieux.

Vous débarquerez à proximité de la plage publique de Gorée.

Visiter les lieux de mémoire

Votre première destination peut être la maison des esclaves (attention, fermée le lundi), déjà évoquée. Au-delà des polémiques relatives à la place qu’elle a réellement tenue dans l’histoire de l’esclavage, elle reste le symbole nécessaire d’un pan de l’histoire dont il faut garder mémoire. Mieux le connaître et rendre hommage aux innombrables victimes est une étape incontournable.

Vous pourrez ensuite vous rendre au musée des esclaves qui se situe dans l’ancien fort d’Estrée. Très riche, celui-ci traite du commerce des esclaves, mais également, de façon plus générale, de l’histoire du Sénégal jusqu’à son Indépendance. Montez sur le chemin de ronde, vous trouverez des canons encore en place et aurez une vue sur les alentours.

Un peu de légèreté et de détente après la solennité

Gorée étant un charmant endroit très paisible, après ces moments solennels, il est agréable de flâner dans le dédale de ruelles, exemptes de véhicules. Au fil de celles-ci, vous serez frappé par la variété des architectures, témoignant des influences successives, hollandaise, portugaise et française. Les façades pastel et les petites places ombragées appellent à la détente.

Église et mosquée s’y côtoient en toute harmonie. Vous pourrez vous y arrêter, elles ont chacune leur histoire. La mosquée est une des plus anciennes mosquées en pierres du pays et l’actuelle église Saint-Charles-Borromée date de 1830, année de sa reconstruction après l’incendie provoqué par les Anglais.

Et si vous restiez plus longtemps à Gorée ?

Si vous le pouvez, pourquoi ne pas passer une nuit sur place ? Vous trouverez des hébergements pour tous les budgets, à partir de moins de 40 €.

Profitez-en pour découvrir la riche gastronomie locale dans un des restaurants de l’île.

Cela vous permettra également de découvrir d’autres lieux encore, comme le Musée de la Mer, qui présente 700 espèces de poissons et 750 de mollusques.

Montez jusqu’au Castel, l’endroit le plus haut de l’île, afin de contempler le panorama alentour. Vous aurez une belle vue sur Dakar, la rade et la presqu’ile du Cap Vert et découvrirez les imposants canons surnommés « canons de Navarone » par les habitants.

canons de Navarone https://bobelsblog.com

Vous ne rentrerez sûrement pas indemne de cette escapade à Gorée, marqué à jamais par ses paradoxes, entre douceur de vivre et passé cruel. Une chose est sûre, vous ne la regretterez pas.

Aucun commentaire

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    %d blogueurs aiment cette page :